Rechercher
  • toutpourlamarmotte

Swim with Julien- Moreau

8jours, des Kilos de Déchets,

1filet fantôme

saint aygulf -> cannes



Mercredi 15 aout 2018, il est 20H30. Je me suis garé au parking de Saint Aygulf, j’ai sur mon dos un gilet de sauvetage et un camel-bag (un sac à dos avec une pocha à eau). Le but est de retrouvé Julien Moreau l’éco-Aventurier qui est entrain de battre le record du monde du plus grand triathlon, pour 2 étapes de nage avec lui.


Avant de le rejoindre j’ai dû tester ma condition physique pour savoir si oui ou non je suis capable de parcourir X km à la nage. Pour cela Lundi 13 Aout 2018 Je suis partie seul avec mon fidèle canoë Kayak gonflable. Je pars de la plage du débarquement à Saint Raphael, et je commence à nager. La distance la plus importante que j’ai nagé d’affiler est 1,5km dans la piscine municipale, ce n’est pas grave je suis là pour me tester. Je nage, je nage, je nage, plein de chose me passe par la tête « Combien de temps suis-je capable de nager ? » « Est-ce que je nage assez vite ? » « Est ce que je pourrais nager plusieurs jours ? ». 

A chaque fois que je lève la tête la cote à changer c’est bon signe sa veut dire que j’avance, je croise pleins de poissons, une poubelle municipale a 200 mètres de la cote, une épave, et pleins d’autre choses.


Je m’arrête à la plage du club nautique de Saint Raphaël je regarde la carte et je réalise que j’ai nagé 10km en 2H30 ! Je pense que je suis prêt, alors je contacte julien pour lui faire part de ma préparation.


A oui comment cette aventure a commencé ? c’est très simple sur les réseaux sociaux j’ai vu que julien allé passer devant ma ville alors je l’ai contacté en lui proposant de nager avec lui pour le soutenir dans son aventure. Il a accepté et c’était parti pour faire un bout de chemin ensemble.


On y est !! Je vois arriver une petite planche de nage tractée par une personne 

 (Une sorte d’ovni des mer), je me jette à l’eau je commence à nager pour rejoindre Julien. 

Tout de suite le feeling passe on se shake les mains, on se reconnait et c’est partie pour quelques heures de nage pour rejoindre la base nature de Fréjus de nuit ! Donc nous nageons ensemble et on commence à faire connaissance, on se raconte notre vie, nos expéditions précédant. Au fur et à mesure qu’on nage on réalise que c’est une première pour nous ! Nager de nuit nous ne l’avion jamais fait ! on regarde les étoiles en nageant sur le dos, c’est une sensation incroyable ! on a l’impression d’être tout petit et plus rien ne compte à part arriver à notre point de RDV pour rentrer à la maison et passer une bonne nuit de repos.


Le lendemain, Jeudi 16 Aout il est 15H quand nous sommes sur le départ, il y a 15noeud de vent établi ! de la houle ! on réfléchit est-ce une bonne idée de nager ? ok on a une solution je le suis en canoë comme sa on nous verra ! Pendant la traversée de la baie de  Saint Raphaël des jet ski, des bateaux nous voient à la dernière seconde ! malgré mes grands signes avec ma pagaie orange ! Un kite-surfeur passe à 4m de nous ! on ne se sent pas vraiment en sécurité mais pour le moment « sa passe » alors on continue.

Une fois la baie traversée le va et viens des bateaux, jetski s’arrête julien n’arrête pas d’avaler de l’eau de mer il crache ! quelques kilomètres plus loin Julien s’arrête me dit de venir près de lui. Il voie un filet fantôme ! incroyable ! on commence à le sortir c’est dure, c’est long et lourd après avoir remonter 20 mètres de filet on se rend compte que NON ! ce filet appartiens bien à un pêcheur il y a 2 bouées au bout ! une déception d’une part mais un soulagement aussi on ne va pas se fatiguer ! on continue arriver à la plage du débarque ment julien me dis on s’arrête là ! ok pas de soucie on discute 2 minute et d’un coup le mal de mer s’empare de moi je vomis ! ca va mieux ! à non je revomis ! ok c’est bon il nous reste 500m je vais mieux on s’arrête sur la plage on range le matos. On rentre pour passer une bonne nuit.


Le lendemain Vendredi 17 Aout 2018, la nage d’hier à vraiment fatiguer julien ! Il est mort ! On décide donc d’aller nager seulement 3H pour 3km de nage, mais on en profite pour faire des images car il n’en a pas et de nettoyer se petit bou de mer ou on ramasse des bouteilles en plastique, un part-battage, une bar en PVC, des sac plastiques, un masque de plonger.

Pendant cette nage on croise des bancs de poisson magnifique ! des étoiles de mer ! des oursins, la cote est magnifique la faune et la flore du littorale est magnifique ! On s’amuse en apnée en nage super aprèm !


Samedi 18 Aout, du vent a décorné les bœufs, une houle impressionnante ! sa tombe bien la nature nous oblige à faire une pose de 24H ouf.


Dimanche 19 Aout normalement c’est le dernier jour ou on se voit, on est un peu triste mais on se promet de se revoir ou de faire une expédition ensemble ou qui c’est peut-être dans un future proche ou pour refaire quelques étapes avec lui pourquoi pas pendant sa course à pied ? le futur nous le dira.

Julien se met à l’eau je le suis on travers la baie d’Agay une fois à l’ile des vieilles on se sépare et julien continue tout seul à avancer, ce jour-là des courant horrible le forceront à lui demander de se dépasser.


Quelques jours plus tard Mardi 21 Aout, Julien pose une vidéo sur sa page Facebook (https://www.facebook.com/Julien-Moreau-Eco-Aventurier) un appel à l’aide ! Il vient de découvrir un filet fantôme, un vrai cette fois ci, il a vérifié il n’y a pas de bouée il a l’aire abandonner. Je l’appel as-tu eus des réponses ? as-tu des gens pour t’aider ? non je n’ai personne me répond-t-il. Ok je serais la demain pour t’aider !


Mercredi 22 Aout on se rejoint à 9H sur la plage du Bijou, Brian des Solidream est là aussi. Le club nautique de la croisette nous prête un canoë. On est parti direction la digue du port on retrouve le filet. Julien plonge avec Brian pour remonter un bout du filet on le coupe pour pouvoir le mettre sur le canoë. Je le tire pour le remonter c’est très lourd, très long je me traines sur plus de 100 mètres on en profite pour sauver : un poule, des rascasses, des araignées de mer en pagaille, des concombres de mer, une étoile de mer, un corail, des bigorneaux, une dorade, une girelles royale, et plein d’autres. Au bout d’un moment on coup le filet car le canoë commence à couler le filet sur le canoë fait plus de 200kilos ! je commence à ramer quand tout à coup 2 bateau arrive un bateau de pêcheur qui nous explique que le maire de cannes les a contactés pour venir nous aider avec la sécurité de la baie de cannes (les municipaux de la mer) ils sécurisent la Zone pour qu’on puisse tous enlever se filet. Les pêcheurs sont fous ! ils ne comprennent pas comment c’est possible qu’il y est ce filet dans la baie. Il nous aide à sortir plus de 400mètres de filet. Ce filet n’est plus homologué il y a du plomb et les mailles ne sont pas aux normes ! 


Une enquête a été mis en place pour retrouver la personne qui la installer il y a 3semaine d’après les estimations des pêcheurs.


Une fois sur la plage une journaliste nous contacte pour raconter l’histoire de julien et la mission de la sortie du filet.


Cette fois ci c’est bien la dernière que nous avons nagée et fait une action pendant la nage de Julien.


Mais on se l’ai déjà dit on va se revoir très vite pour de futures aventures !! 

To be continued ...




1 vue
Contact

Massif de l'Esterel

83530 AGAY ​

  • Noir Facebook Icône
  • Black Instagram Icon